Effet préventif des antirétroviraux

Élargir le dépistage devient urgent  Abonné

Publié le 18/05/2011

APRÈS la publication des résultats de l’étude confirmant l’efficacité des antirétroviraux dans la réduction du risque de transmission du virus entre partenaires chez les couples sérodiscordants, le Conseil national du sida (CNS) souligne que l’effet préventif du traitement ne peut être pleinement obtenu qu’à une double condition : « parvenir à un dépistage beaucoup plus large et précoce de l’infection » et « inscrire le nouvel outil dans une approche de prévention combinée ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte