Prévention n’est pas prédiction

Désillusion de la prédictivité criminologique  Abonné

Publié le 13/12/2018
prédire crime

prédire crime
Crédit photo : PHANIE

Avec l’évolution des savoirs médicaux et techniques, de nouvelles attentes sociales ont émergé, en particulier dans le champ judiciaire et pénal. Ces évolutions ont nourri le rêve d’une justice préventive, efficace avant la réalisation du crime, garante d’une sécurité absolue rendant accessible le risque zéro. De l’exigence collective de sécurité à l’illusion sociale de sûreté, la médecine et les sciences sont convoquées non seulement pour prévenir, mais aussi pour prédire (lire aussi p. XX).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte