Manifeste en faveur de la santé des jeunes

Des associations dénoncent des régressions alarmantes  Abonné

Publié le 13/02/2012

« LA PRÉVENTION demeure le parent pauvre et la prise en charge des adolescents et des jeunes adultes est morcelée », souligne aujourd’hui un groupe d’associations et de fédérations intervenant auprès des jeunes qui entendent interpeller les responsables politiques sur les régressions alarmantes constatées dans le domaine de la santé des jeunes, et particulièrement ceux en grande fragilité physique, psychique et sociale. Ces associations rappellent que des avancées ont été faites en matière de santé des adolescents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte