Décès de Chambéry : l’avocat de Marette fustige la « fantaisie » des propos de Marisol Touraine

Publié le 05/02/2014

L’avocat du laboratoire Marette, Me François Lemaire, a estimé devant la presse qu’imputer « une quelconque responsabilité au laboratoire Marette relève de la fantaisie alors qu’une instruction est en cours ». La ministre des Affaires sociales et de la Santé s’était pourtant montrée prudente lors de la communication à la presse des résultats des deux enquêtes diligentées par l’ANSM et l’ARS Rhône-Alpes, suite au décès en décembre de trois nourrissons causés par des contaminations bactériennes par des poches de nutritions parentérales dans le service de réanimation néonatale du centre hospitalier de Chambéry. « L’hypothèse la plus probable est aujourd’hui celle d’un accident de production isolé sur le site de Marette », avait-elle alors déclaré. L’avocat estime, rapport de l’ARS à l’appui, que « toutes les preuves éventuelles d’origine environnementale » de la contamination « ont été détruites lors de la décontamination du 13 décembre ». Par ailleurs, il souligne que les poches étaient stockées dans un réfrigérateur non conforme, à « usage ménager, interdisant la traçabilité de la température » jusqu’au 20 décembre, date du remplacement de cet équipement par un réfrigérateur neuf.

D. C. (avec AFP)

Source : lequotidiendumedecin.fr