Le non-cumul des mandats

De la vertu au tracassin  Abonné

Publié le 21/02/2013

DU COUP, la loi emblématique qui devait moderniser la vie politique et démontrer que la république du PS est exemplaire, se transforme en casse-tête et provoque une crise, au sein même de la gauche, pour laquelle le gouvernement ne trouve pas de solution. Les soucis du pays étant assez nombreux, M. Hollande et son entourage se demandent aujourd’hui si l’adoption de la loi sur le non-cumul des mandats ne doit pas être reportée à 2017. Pourquoi 2017 ? Parce que d’ici là, de nombreux mandats devront être renouvelés (municipales et législatives).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte