Contre les insectes piqueurs et les tiques

Comment se protéger individuellement  Abonné

Publié le 27/01/2011
1296220708219312_IMG_52179_HR.jpg

1296220708219312_IMG_52179_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

1296220710219447_IMG_52226_HR.jpg

1296220710219447_IMG_52226_HR.jpg

LA GRAVITÉ potentielle de certaines maladies à transmission vectorielle est bien connue. Et l’intérêt des mesures de protection contre les piqûres des arthropodes hématophages vecteurs d’agents infectieux aussi. Grâce au travail effectué par la SFV et la SFP, on dispose désormais de recommandations consensuelles et pratiques sur la protection personnelle antivectorielle (PPAV) qui est un des volets de la lutte antivectorielle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte