ÉDITORIAL

« Cinq minutes, douche comprise »  Abonné

Publié le 19/11/2012

Mais quelle mouche strauss-kahnienne a piqué les héros américains ? La testostérone ne coule-t-elle donc pas que dans le sang de nos mâles latins ? Ce ne serait pas l’apanage exclusif de nos sociétés latines d’avoir un « deuxième bureau » ? On croyait que c’était interdit dans les pays anglo-saxons mais il semblerait que, là-bas comme ici, les hommes de pouvoir sont faibles avec les femmes qui aiment le pouvoir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte