Avortement sélectif : 23 millions de femmes manquent à l'appel dans le monde

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 17/04/2019
enfants chine

enfants chine
Crédit photo : AFP

Il manquerait 23,1 millions de naissances féminines dans le monde entre 1970 et 2017. C'est la conclusion d'une étude parue dans les « PNAS » qui s'est intéressée au déséquilibre du sex-ratio à la naissance.

« Le déséquilibre entre sexe à la naissance dans les régions du monde au cours des dernières décennies est une conséquence directe de l'avortement sélectif en fonction du sexe, entraîné à la fois par la préférence d'un fils, la disponibilité des techniques de détermination prénatale du sexe, et la baisse de la fécondité », estime les auteurs.

À partir de bases de données de 202 pays, ils ont identifié 12 pays « présentant de solides preuves statistiques du déséquilibre homme-femme à la naissance » entre 1970 et 2017. La Chine et l'Inde sont les premiers pays responsables du manque de filles à la naissance, avec respectivement 11,9 et 10,6 millions de filles manquantes. Les autres pays concernés sont l'Albanie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Géorgie, Hong Kong, la Corée du Sud, le Monténégro, Taïwan, la Tunisie et le Vietnam.

 

 


Source : lequotidiendumedecin.fr