L’ARS ausculte le premier recours en Ile-de-France

Aux petits soins des centres de santé  Abonné

Publié le 11/12/2012
1369392581396762_IMG_95568_HR.jpg

1369392581396762_IMG_95568_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

LE CONSTAT peut sembler paradoxal. En piètre santé financière, avec des déficits chroniques d’exploitation qui dépassent souvent plusieurs centaines de milliers d’euros, les centres de santé franciliens restent précieux pour maintenir l’offre médicale dans certains territoires fragiles (grâce notamment au tiers payant et aux tarifs de secteur I). Ils constituent même une voie d’avenir, sous réserve d’une réorganisation profonde et d’une optimisation de leurs ressources.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte