Dons post-mortem et du vivant

Augmenter l’accessibilité à la greffe  Abonné

Publié le 10/04/2014

En 2013, la France a comptabilisé le plus de greffes rénales (3 069) en Europe… mais seulement 13 % étaient issues de donneur vivant. À titre de comparaison, au Royaume-Uni, sur 2 740 greffes en 2011, 30 % étaient issues de dons du vivant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte