Un nouveau Conseil national du PS

Aubry écarte Royal

Publié le 09/12/2008
1276111534F_600x_20275_IMG_5377_1228922968218.jpg

1276111534F_600x_20275_IMG_5377_1228922968218.jpg
Crédit photo : AFP

SÉGOLÈNE ROYAL s’est contentée de dire qu’elle restait disponible pour travailler avec les instances du parti et qu’il n’est pas vrai qu’elle ait refusé de collaborer, comme l’a prétendu Mme Aubry. L’ex-candidate à la présidence de la République n’a pas voulu alimenter des divisions et des haines qui ont tant été reprochées au PS, ni prendre la responsabilité d’une bataille de plus, alors que les militants exigent que le parti reprenne ses esprits et s’occupe non plus de se diviser mais de s"opposer à Nicolas Sarkozy.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?