CHIKUNGUNYA

Aedes sous surveillance dans le Midi  Abonné

Publié le 05/05/2011

La surveillance d’Aedes albopictus, susceptible de transmettre des maladies telles que la dengue ou le chikungunya, est renforcée depuis le début du mois dans le Midi. Originaire d’Asie et implanté depuis de nombreuses années dans certains départements français de l’océan Indien, le moustique s’est en effet installé dans les Alpes-Maritimes, la Corse, le Var, les Alpes de Haute-Provence et certains quartiers de Marseille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte