16 000 femmes privées de leurs PIP  Abonné

Publié le 26/06/2013
1372181573443560_IMG_107774_HR.jpg

1372181573443560_IMG_107774_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Plus de 16 000 femmes se sont fait retirer leurs prothèses mammaires PIP contenant un gel de silicone frauduleux, selon le dernier bilan arrêté fin mai par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Le taux de « défaillance » constaté sur les implants PIP retirés est « à ce jour de 25,4 % », avec 7 186 implants défectueux sur les 28 276 retirés chez 16 426 femmes (dont 12 094 à titre préventif), précise l’agence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte