Risque de perte auditive : une initiative de l’OMS pour « écouter sans risque »

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 13/02/2019
perte auditive

perte auditive
Crédit photo : PHANIE

« Plus d'un milliard de jeunes risquent de perdre l'audition à cause de la manière dont ils écoutent de la musique, rappelle Shelly Chanda, experte médicale de l’OMS. Les pertes auditives causées par les sons forts sont irréversibles. C'est aussi complètement évitable ». Ce constat a motivé l’adoption par l’OMS d’une nouvelle norme internationale pour la fabrication et l’utilisation des appareils d’écoute (smartphones, lecteurs MP3, etc.).

Inclure des fonctionnalités d’écoute sécurisées

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)