Des stages en HAD, à SOS ou en centre de santé

Les internes veulent diversifier leurs terrains de formation  Abonné

Publié le 28/02/2013

DEPUIS quelques semaines, l’Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG) multiplie les réunions de travail sur la question des lieux de stages.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte