La formation des médecins mieux contrôlée

L'agence du DPC lance un dispositif de signalement  Abonné

Publié le 25/01/2018
lenoir salfati

lenoir salfati
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

En 2016, le plan de contrôle renforcé des organismes de développement professionnel continu (DPC) mis en place par l'Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC) a permis d'écarter un tiers des dossiers enregistrés (506 dossiers rejetés et 2 012 acceptés), a indiqué mardi l'organisation qui pilote le dispositif depuis juillet 2016.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte