DPC : après l’IGAS, les médecins exigent une simplification et un financement adéquat  Abonné

Publié le 06/05/2014
1399307499520148_IMG_129011_HR.jpg

1399307499520148_IMG_129011_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

La CSMF et le SML demandent au gouvernement de simplifier rapidement le développement professionnel continu (DPC) après le rapport accablant de l’Inspection générale des affaires sociales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte