VIH : la prévention et la prise en charge ne sont toujours pas optimales en Europe

Par
Publié le 31/01/2017

« Avec 30 000 nouvelles infections annuelles enregistrées au cours de ces dix dernières années, le VIH reste un enjeu de santé publique important dans les 31 pays de l'Union européenne et de la Communauté économique européenne », souligne le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

À l'occasion d'une réunion du Conseil européen sous présidence maltaise, plusieurs experts du VIH devaient définir de nouveaux objectifs pour 2030 et les stratégies à mettre en œuvre afin d'inverser la tendance actuelle.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)