Une amélioration obtenue chez la souris

Une piste thérapeutique prometteuse contre la fibrose rénale  Abonné

Publié le 13/03/2012

DE NOTRE CORRESPONDANTE

« NOS RÉSULTATS ont des implications importantes pour les personnes affectées de maladie rénales, patients que je soigne tous les jours. Les protéines kinases, telles que l’HIPK2, sont des cibles thérapeutiques hautement efficaces. Nous avons hâte d’explorer plus amplement cette voie », souligne le Dr John Cijang He (Mount Sinaï School of Medicine, New York) qui a co-dirigé ce travail avec le Dr Avi Ma’ayan (Mount Sinaï School of Medicine, Systems Biology Center New York, NY).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte