La péridurale, une pratique trop fréquente en France

Une étude INSERM déclenche la polémique

Publié le 14/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Le 24 août dernier dans un communiqué présentant les résultats de son étude publiée dans « Anesthesia & Analgesia »*, Béatrice Blondel, indiquait : « Dans un sens, le recours fréquent à la péridurale est une bonne chose car cela répond aux besoins des femmes qui souhaitent une prise en charge efficace de leurs douleurs. Et cela réduit les risques associés à l’anesthésie générale en cas de complication du travail. Mais d’un autre côté, cela laisse peu de choix à l’expression de la préférence de certaines femmes pour des formes moins médicalisées de l’accouchement ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?