Les résultats encourageants de l’étude Partner présentés à la CROI

Un risque de transmission du VIH quasi nul au sein d’un couple sérodiscordant  Abonné

Publié le 13/03/2014
1394676782505401_IMG_124943_HR.jpg

1394676782505401_IMG_124943_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

La nouvelle n’a pas manqué de soulever l’enthousiasme : « On s’en doutait mais c’est confirmé, le traitement antirétroviral stoppe la transmission du VIH entre partenaires » se réjouit l’association de santé communautaire Warning.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte