Prévention de l’hypertension : l’activité physique a un effet protecteur, même pratiquée dans une zone polluée  Abonné

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 20/07/2020

Crédit photo : Phanie

Dans la prévention de l’hypertension, l’activité physique reste bénéfique malgré une pollution de l’air par des particules fines (PM - Particulate Matter - 2,5). Telle est la conclusion d’une étude publiée dans « Circulation ». « Le message est que l'activité physique, même dans un air pollué, est une importante stratégie de prévention de l'hypertension », résume le Dr Xiang Qian Lao, auteur principal de l’étude.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte