LIVRES - Lauréats Nobel et autres grands écrivains

Pages à (re)découvrir  Abonné

Publié le 16/10/2012
1350350339379067_IMG_91122_HR.jpg

1350350339379067_IMG_91122_HR.jpg

1350350339379068_IMG_91123_HR.jpg

1350350339379068_IMG_91123_HR.jpg

1350350337379065_IMG_91120_HR.jpg

1350350337379065_IMG_91120_HR.jpg

1350350338379066_IMG_91121_HR.jpg

1350350338379066_IMG_91121_HR.jpg

1350350336379063_IMG_91119_HR.jpg

1350350336379063_IMG_91119_HR.jpg

1350350336378287_IMG_91118_HR.jpg

1350350336378287_IMG_91118_HR.jpg

1350350340379069_IMG_91124_HR.jpg

1350350340379069_IMG_91124_HR.jpg

LORSQUE parut « Cent ans de solitude », en 1967, qui lui apporta la consécration mondiale, Gabriel Garcia Marquez avait 40 ans et un passé de romancier et de nouvelliste remarqué. Bien que peu porté à l’art oratoire, son succès l’a amené à s’exprimer souvent en public.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte