Ménopause précoce : un risque accru de multimorbidité après 60 ans  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 21/01/2020

Crédit photo : Phanie

Selon une étude parue dans « Human Reproduction », les femmes ayant une ménopause précoce ont un risque accru de développer au moins deux maladies chroniques après leurs 60 ans par rapport aux femmes dont la ménopause commence à l'âge de 50-51 ans. Ces résultats incitent à davantage suivre les femmes ménopausées précocement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte