Médecins sans frontières remporte le prix Lasker pour le bien public

Par Damien Coulomb
Publié le 08/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : AFP

Les lauréats des différents prix Albert Lasker viennent d’être rendus publics par la fondation Albert et Mary Lasker. Deux ans après Bill et Melinda Gates, c’est au tour de l’organisation non gouvernementale Médecins sans frontières de recevoir le prestigieux prix Lasker-Bloomberg pour le bien public, assorti d’une récompense de 250 000 dollars. La fondation a souhaité récompenser le « leadership audacieux » de l’ONG dans la lutte contre Ebola « et sa réponse soutenue en première ligne des urgences sanitaires ». C’est le deuxième prix de ce genre reçu par MSF après le prix Nobel de la paix obtenu en 1999.

Un hommage aux 5 000 employés de MSF

« Nous acceptons ce prix en hommage des victimes et des survivants d’Ebola, et des 5 000 employés de MSF qui ont lutté contre la maladie, a réagi le directeur international de MSF, le Dr Joanne Liu. La plupart d’entre eux sont des citoyens des pays affectés par l’épidémie qui, au prix de risques personnels importants, ont travaillé sans relâche pour prendre en charge les malades et éteindre l’épidémie. Quatorze de nos collègues ont tragiquement perdu leur vie dans ce combat », a-t-elle rappelé.

Le Dr Liu précise en outre que « la crise Ebola doit servir de rappel : il faut poursuivre les efforts en matière de recherche sur les malades infectieuses et d’accès aux soins. » À l’occasion de l’attribution de ce prix, la présidente de MSF États-Unis, le Dr Deane Marchbein, a dressé un bilan de l’action de l’organisation dans la réponse à l’épidémie d’Ebola dans un article publié aujourd’hui sur le site du « JAMA ».

L’antichambre des Nobel

Connu pour être « l’antichambre des prix Nobel », les prix Lasker récompensent également les avancées dans le domaine de la recherche médicale. Cette année, le prix Lasker de la Recherche médicale fondamentale a été attribué au Pr Stephen J. Elledge (université de Harvard et Brigham and Women’s Hospital) et à la généticienne Evelyn Witkin (université Rugters) pour leurs découvertes sur les processus de réparation de l’ADN.

Enfin, le Pr James P. Allison, du Centre Anderson sur le cancer (Houston), se voit attribuer le prix Albert Lasker de la Recherche médicale clinique, en récompense de ses travaux sur les premiers traitements biologiques du cancer qui ont conduit au développement du premier anticorps monoclonal : l’ipillimumab. La cérémonie de remise des prix Lasker aura officiellement lieu le 18 septembre prochain.


Source : lequotidiendumedecin.fr