L'essai de l'AP-HP sur la transfusion de plasma de patients Covid-19 guéris mal accueilli par les élus de Guyane  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 01/07/2020

Crédit photo : Phanie

Lors de son audition à l'Assemblée nationale le 25 juin dans le cadre de la Commission d'enquête sur la gestion du Covid-19, la Pr Karine Lacombe, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Saint-Antoine (AP-HP), a annoncé le projet d'étendre l'essai clinique Coviplasm, dont elle est l'investigatrice principale, à la Guyane et à Mayotte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte