Vaccination

Les premiers résultats positifs à Marseille  Abonné

Par
Publié le 29/03/2016

Chez neuf séropositifs inclus dans un essai de vaccination anti-VIH mené à Marseille, on ne détecte aujourd'hui plus aucune cellule infectée par le VIH, malgré l'arrêt de tout traitement antirétroviral. Ce « vaccin thérapeutique » ciblant la protéine TAT du VIH, testé sur 46 volontaires depuis 2013, a été administré à des patients immunodéprimés sous trithérapie. Menée par la Dr Isabelle Ravaux au centre d'investigation clinique de l'hôpital de la Conception (APHM), cette étude doit être publiée très prochainement dans Retrovirology.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte