Un impact omniprésent pour la santé

Le Nobel 2017 met l'horloge biologique à l'honneur  Abonné

Par
Publié le 18/12/2017
nobels

nobels
Crédit photo : AFP

Il a fallu attendre le 20e siècle pour comprendre que l'activité de l'organisme sur les 24 heures n'est pas seulement régulée par des signaux extérieurs, tels que la lumière. En chacun de nous, il existe une horloge biologique interne qui anticipe les cycles jour/nuit et optimise la physiologie corporelle.

C'est la découverte des bases moléculaires des cycles circadiens qu'a choisi de récompenser en 2017 le comité Nobel en décernant le célèbre Prix du même nom aux Américains Jeffrey Hall, Michael Rosbach et Michael Young.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte