Le GRAM, pour favoriser le dialogue

Le lien entre chercheurs et malades

- Publié le 08/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019
Près de 200 associations ont bénéficié de sessions de formation animées par des chercheurs

Près de 200 associations ont bénéficié de sessions de formation animées par des chercheurs
Crédit photo : PHANIE

Parce qu’elles représentent « un creuset d’observations et d’expériences qui justifient leur place de partenaires de la recherche », l’INSERM a estimé en 2003 qu’il était temps que les associations de patients, personnes handicapées et leur famille puissent constituer un interlocuteur privilégié de l’institution, « au même titre que d’autres établissements scientifiques ou des industriels ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?