La perte d’acuité auditive soudaine serait un indicateur précoce d’infarctus  Abonné

Publié le 17/09/2013
1379348446454559_IMG_110929_HR.jpg

1379348446454559_IMG_110929_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Des chercheurs ont démontré la corrélation existant entre la perte d’acuité auditive soudaine (PAAS) et les risques d’infarctus myocardique.

La PAAS se définit comme une perte de plus de 30 dB de l’acuité auditive sur 3 fréquences contiguës en moins de 3 jours. Ses causes potentielles incluent une infection virale, l’ingestion de substances ototoxiques, ou des maladies vasculaires ou auto-immunes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte