La consommation contrôlée : une alternative à l’abstinence  Abonné

Publié le 30/10/2013
1383069047468204_IMG_114607_HR.jpg

1383069047468204_IMG_114607_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

« Entre dépendance et abstinence, y a-t-il une troisième voie ? » Cette question vient d’être posée lors de la 42e Matinée scientifique de l’Institut de recherches scientifiques sur les boissons (IREB) consacrée au traitement de l’alcoolo-dépendance.

La prise en charge du malade alcoolique a fait l’objet, ces dernières années, d’une importante évolution liée notamment avec l’arrivée de nouveaux traitements susceptibles d’agir sur la modification de consommation d’alcool.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte