La bio-impression de tissus humains : de la science-fiction à la réalité  Abonné

Publié le 27/03/2014

Une société américaine cotée en bourse a affirmé avoir imprimé un foie humain cet hiver. Un foie non greffable, mais un premier pas porteur de promesses. La bio-impression émerge à peine. Il existe un frein majeur : les tissus « imprimés » ne sont pas vascularisés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte