Nés de mères VIH traitées par antirétroviraux

Gare aux résistances chez les bébés infectés allaités  Abonné

Publié le 31/03/2011

PRÉVENIR la transmission de l’infection à VIH de la mère à l’enfant est une priorité dans les pays en développement. Prévenir l’apparition de résistances aux antirétroviraux chez les nouveau-nés infectés allaités en est une autre plus récente. L’étude kenyane, la Kisumu Breastfeeding Study, s’est attaquée à ces deux problématiques de l’infection à VIH en Afrique sub-saharienne, où l’allaitement est recommandé en contexte VIH.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte