Être heureux ou avoir raison, il faut choisir  Abonné

Publié le 18/12/2013

La fin de l’année est propice aux bilans et aux prises de bonnes résolutions. Chercher à être heureux plutôt que de rechercher à avoir raison pourrait en être une, mais cela n’est pas si simple, comme le montre une étude publiée par des médecins généralistes néo-zélandais.

Leur travail intitulé : « Avoir raison ou être heureux, une étude pilote », semble indiquer une certaine antinomie dans le cas où le sujet qui cherche à être heureux se trouve confronté à celui qui veut avoir raison.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte