Essais cliniques un long processus  Abonné

Publié le 05/10/2015

« Au sein de l’Agence, nous n’avons pas une très grande visibilité des différents projets de recherche visant à mettre au point ce que les médias désignent souvent sous le terme d’organes artificiels », indique le Dr Brigitte Heuls, directeur en charge des dispositifs médicaux thérapeutiques et des cosmétiques à l’Agence nationale de sécurité des produits de santé (ANSM).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte