Prix Nobel de physiologie ou médecine 2019

Des travaux sur les mécanismes d'adaptation à l'hypoxie récompensés

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 10/10/2019
Trois scientifiques ont reçu conjointement le prix Nobel de physiologie ou médecine 2019. Ils ont décrypté les mécanismes moléculaires permettant à l’organisme de s’adapter aux variations de niveau d’oxygène.
William G. Kaelin Jr, Sir Peter J. Ratcliffe et Gregg L. Semenza

William G. Kaelin Jr, Sir Peter J. Ratcliffe et Gregg L. Semenza
Crédit photo : illustration niklas elmehed

Trois scientifiques – deux américains et un britannique – ont reçu le 7 octobre le prix Nobel de physiologie ou médecine « pour leurs découvertes sur la façon dont les cellules détectent et s’adaptent à la disponibilité en oxygène ». La manière dont les cellules répondent à une diminution en oxygène (hypoxie) est un processus essentiel à la survie des hommes et de la plupart des animaux, resté longtemps méconnu.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?