Il cible les sites pour CD4, CCR5 et CXCR4

Des Grenoblois conçoivent un nouveau type d'anti-VIH-1

Publié le 08/09/2009
- Mis à jour le 08/09/2009

L'UNE DES dernières approches les plus prometteuses pour combattre le VIH est l'inhibition de l'entrée virale. Pour entrer dans la cellule hôte, le VIH doit fixer sa glycoprotéine d'enveloppe gp120 à deux molécules de surface de la cellule hôte : le récepteur CD4 puis le corécepteur représenté soit par le CCR5 (plutôt en phase aiguë d'infection) soit le CXCR4 (plutôt en phase tardive). La fixation initiale au récepteur CD4 déclenche un changement de conformation de la gp120 qui expose alors son site de reconnaissance pour le corécepteur.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?