Curie et Unicancer testent une nouvelle association à l'immunothérapie

Par Karelle Goutorbe
Publié le 11/07/2019
- Mis à jour le 11/07/2019

Crédit photo : Phanie

« Certaines altérations épigénétiques fréquemment retrouvées dans les carcinomes épidermoïdes seraient de mauvais pronostic, d'où l'idée d'associer un médicament agissant sur l'épigénétique à l'immunothérapie, explique le Pr Christophe Le Tourneau, chef du département d'essais cliniques précoces à l'Institut Curie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?