Commentaires  Abonné

Publié le 13/02/2014

- "Il aura fallu trente ans pour que l’équation "un agent infectieux pathogène = un traitement" s’applique à toutes les personnes vivant avec le VIH en France."

- "Nous pouvons désormais envisager que les personnes vivant avec le VIH puissent bénéficier d’une espérance de vie proche voire identique à celle des personnes non infectées."

- "Nous prônons le renforcement de l’éducation à la sexualité qui reste insuffisamment développée dans notre pays."

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte