Plan national d’actions AVC 2010-2014

Un bilan en demi-teinte  Abonné

Publié le 06/06/2013

En France, on estime à 770 000 le nombre de personnes ayant fait un accident vasculaire cérébral, dont 550 000 en gardent des séquelles physiques et intellectuelles. L’AVC est la troisième cause de décès -la deuxième chez les femmes-, la première cause de handicap acquis de l’adulte et la deuxième cause de démence. Il s’agit donc d’un problème de santé publique majeur, qui a motivé il y a trois ans la mise en place d’un plan national d’actions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte