Dossier

Téléphonie mobile : la santé dans le brouillard de la 5G Abonné

Publié le 17/02/2020
Téléphonie mobile : la santé dans le brouillard de la 5G

Les longueurs d'onde courte pénètrent très peu dans l'organisme
Phanie

Dans le rapport préliminaire à sa prochaine d'expertise (dont le résultat est attendu pour le premier trimestre 2021), l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) pointe un manque de données concernant les effets des ondes supérieures à 3 GHz, spécifiques à la 5G à venir. Même si les données accumulées sur les fréquences plus faibles sont a priori rassurantes, « la question qui fâche au niveau sociétal, c'est que de nouveaux appareils émetteurs vont être déployés sans qu'on ait de recul, affirme Brahim Selmaoui,…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte