Le duo Macron-Philippe à l'épreuve

Réformes : le moteur et le frein  Abonné

Par
Publié le 10/07/2017
Réformes : le moteur et le frein

Réformes : le moteur et le frein
Crédit photo : AFP

A peine Edouard Philippe avait-il obtenu la confiance des parlementaires que Nicolas Hulot, ministre de l'Environnement, exposait un plan pour supprimer toutes les automobiles à essence ou diesel d'ici à 2050. Un projet de lutte contre l'autisme, qui avait soulevé un peu de scepticisme, était confirmé. Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, déclare, dans le droit de fil de la « désintoxication fiscale » voulue par M. Philippe, qu'il réalisera des cessions d'actifs de l'Etat d'ici à la fin de l'année, donc en moins de six mois, et pour un montant élevé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte