Maladie vaccinale et immunogénicité  Abonné

Publié le 02/05/2014

En cas d’immunodépression, il y a un risque de maladie vaccinale après vaccination par des vaccins vivants dirigés contre des virus. Sont donc contre-indiqués  : les vaccins ROR, varicelle, rotavirus, fièvre jaune ainsi que le zona et la grippe nasale (qui seront disponibles fin 2014). Le BCG, antibactérien, est également contre-indiqué.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte