Une mauvaise com' n'explique pas tout

Macron entre réforme et popularité  Abonné

Par
Publié le 22/10/2018
macron castaner

macron castaner
Crédit photo : LUDOVIC MARIN

On peut toujours se demander s'il n'était pas préférable de supprimer l'impôt sur la fortune, par exemple en augmentant la franchise avant impôt à un et demi ou deux millions d'euros, pour ne pas pénaliser la classe moyenne supérieure. Ou si la hausse d'un point de la TVA de la CSG n'aurait pas été plus judicieuse que l'augmentation de 1,7 % de la CSG, y compris pour les retraités qui, aujourd'hui, sont vent debout et ne se calment guère.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte