Dossier

Face à "Ma santé 2022", droite et gauche restent sans voix

L'opposition à court d'idées sur la santé ? Abonné

Publié le 22/11/2018
L'opposition à court d'idées sur la santé ?

opposition
AFP

« La défaite électorale nous a laissés un peu tout nus », soupire le Pr Philippe Juvin. Un aveu de taille pour le patron des urgences de l’Hôpital européen Georges Pompidou, qui est aussi député européen « Les républicains » (LR) et qui compte parmi les éminences grises de son parti en matière de santé. Maigre consolation pour le PU-PH : LR n’est pas la seule formation politique à se trouver démunie. Face au plan « Ma Santé 2022 » récemment annoncé et au Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) en cours d’adoption, le désarroi est assez généralisé. Les adversaires…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte