Débat autour de la prise en charge de la grippe A(H1N1)

Le pilotage à vue en question

Publié le 08/07/2009
- Mis à jour le 08/07/2009

« JE SUIS SORTI de la réunion d’information avec Roselyne Bachelot beaucoup plus inquiet que je n’y étais entré », confie le Dr Pierre Lévy, secrétaire général de la CSMF. La ministre, explique-t-il, ne nous a fourni de réponse claire que sur la question de l’indemnisation des praticiens contaminés par le H1N1, en nous disant que l’État, en cas de réquisition, prendrait le relais des systèmes assurantiels de responsabilité civile.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?