Vies de médecins

Le combat courageux du Dr Maud Carretta

Publié le 12/08/2019
- Mis à jour le 12/08/2019

Alors étudiante en médecine à Grenoble, Maud Carretta est victime, en 2007, d'un tragique quiproquo. Atteinte par une grenade perdue, elle subira moult opérations. Onze ans après et malgré de sérieuses séquelles, elle exerce comme psychiatre et espère obtenir la semaine prochaine gain de cause et réparation de la justice.

Maud Carretta

Maud Carretta
Crédit photo : Antoine Vergely

Il y a maintenant deux ans que Maud Carretta a décidé d’installer son cabinet dans la commune de Groisy au nord d’Annecy. Visage souriant, air déterminé, a priori rien ne distingue la psychiatre de 34 ans, originaire de la région, de ses confrères installés dans le pôle de santé de ce village situé au cœur des Alpes savoyardes. C’est pourtant dans cet environnement calme et serein qu’elle attend patiemment la décision du juge qui devrait marquer la fin d’un « parcours semé d’embûches » et d’un combat entamé il y a 11 ans.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?