Dossier

Journée nationale d'action le 22 janvier

La psychiatrie publique se mobilise, en quête d'un nouveau souffle Abonné

Publié le 21/01/2019
La psychiatrie publique se mobilise, en quête d'un nouveau souffle

psy
SEBASTIEN TOUBON

« La psychiatrie ne sera plus le parent pauvre de la médecine, j’en fais une priorité de santé. » C'était le 26 janvier 2018. Agnès Buzyn montrait un visage déterminé aux psychiatres réunis au congrès de l'Encéphale à Paris. Un an plus tard, pour beaucoup, le compte n'y est pas. Ce mardi mardi 22 janvier, une grande mobilisation nationale lancée par les « Pinel d’Amiens » – sobriquet éponyme pour les agents de cet hôpital psychiatrique en grève pendant sept mois, voir ci-dessous – est prévue à Paris, soutenue par trois syndicats de psychiatres et…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte