Et les autres vaccins antiviraux ?  Abonné

Publié le 15/02/2012

En ce qui concerne les vaccins rougeole, oreillons, rubéole, certaines réactions IgE-dépendante observées peuvent être en rapport avec une allergie à la gélatine ou la néomycine qu’ils contiennent. Il n’est plus nécessaire de prendre des précautions particulières même en cas d’antécédent de choc anaphylactique à l’œuf.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte