En Languedoc-Roussillon, « ça peine à prendre »  Abonné

Publié le 21/01/2016

Un mot d’ordre de contestation tarifaire émis par les syndicats ?

Ce médecin de la banlieue montpelliéraine n’est pas au courant. « Franchement, autour de moi, personne ne m’en a jamais parlé ». Fermez le ban !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte